vendredi 11 décembre 2009

Coup de canon

Voilà  un commentaire poétique (une sorte de réponse, si vous voulez) inspiré par le poème Sous la neige de Loran, l’auteur du site http://www.lezardes-et-murmures.com



Coup de canon


Tourelles, chaînons, hallebardes.

Créneaux en fleuves miroitants divisent
les remparts cuivrés de l’après-midi
o
ù s’épanche le bleu des paroles
et les griffes des anneaux qui attachent
les vitraux aux poteaux.

Le jour se perd dans l’effilochure des détailles -
points dérobés aux masques en plomb,
pointillisme d’un Versailles
accoudés aux fontaines,

où chaque mesure de couleur est un pont
et chaque flocon de neige est la trace
d’un coup de canon.




1 commentaire:

Loran a dit...

Dentelures cuivrées de tes remparts
se mirent aux rivières effilochées,
paroles bleutées débordantes
des fontaines de ton art.
Au vitrail de l'infante
Les canons ont tonné
fondant en neige
griffes et plombs
qui passaient en cortège
aux couleurs de tes ponts.
Le jour se perd
aux anneaux sans attache
Versailles désespère
Soleil de gouache.

:) Bises

Messages les plus consultés